« Verre » une amélioration du tri ! - 14/11/2012

En 2011, 13 300 tonnes de verre ont été triées sur le périmètre du Smédar, soit un peu moins qu’en 2010. Afin d’encourager les habitants et rappeler les bénéfices du tri de ce matériau, un journal de 4 pages, le "Détri'Astuces", une campagne d’affichage sur les bus et un spot radio sont en cours de diffusion.

Trions pour recycler

75 % de bouteilles et flacons en verre devront être recylés à l’horizon 2015. Afin d’atteindre cet objectif, le Smédar intensifie sa communication sur le tri de ces emballages, que l’on sépare en France depuis de nombreuses années.

Le procédé de recyclage

Le verre se recycle à 100 % et à l’infini. Une première étape consiste à éliminer les étiquettes et la colle. Le verre est ensuite broyé et lavé. Il forme alors du calcin, sorte de petits morceaux de verre poli sans impuretés. Celui-ci est ensuite fondu dans les fours puis remoulé (en bouteille de verre, flacon ou pot). A noter que si le calcin est “surtrié” (tri par couleur dans un centre spécialisé), il pourra même être moulé pour produire des bouteilles incolores.

Les bénéfices environnementaux du recyclage des emballages en verre

  • Donner une seconde vie

Recycler 1 tonne de verre permet de fabriquer 2 138 nouvelles bouteilles de 75 cl (330 grammes l’unité). 1 bouteille = 1 bouteille.

  • Générer des économies

Le recyclage du verre évite d’utiliser de la matière première (sable et calcaire). Il nécessite moins d’eau et d’énergie.

  • Limiter l’impact sur l’effet de serre

L’utilisation de calcin dans le four (en remplacement des matières premières habituelles : silice, soude et chaux) permet également de diminuer les émissions de dioxyde de carbone.