La réalité sur le tri sélectif - 15/07/2015

Réponses du Smédar suite à l’article paru dans le journal Paris-Normandie du 10 juillet 2015

LA COMMUNICATION

LE SMÉDAR MÈNE-T-IL UNE POLITIQUE DE SOUTIEN ACTIF AU TRI SELECTIF ET DE RÉDUCTION DES DÉCHETS ?

Vingt ambassadeurs du tri y travaillent et de nombreux outils sont développés

Quotidiennement, le Smédar mène des actions de communication afin de promouvoir le tri sélectif auprès des foyers et augmenter les quantités de déchets recyclables collectés. Les rencontres sur le terrain sont privilégiées et la réduction des déchets est au cœur des interventions. Ses équipements (centre de tri et U.V.E.) sont visitables chaque jour ouvré et accueillent près de 4000 personnes annuellement. Le Smédar propose en continu aux internautes de s’inscrire pour des visites gratuites de ses équipements (dont le centre de tri), sur son site internet. Cette inscription peut être réalisée dès la page d’accueil du site www.smedar.fr

Sur l’année 2014, les actions de communication de proximité ont permis de toucher 30 029 personnes (le détail figure dans le tableau ci-dessous).

                                                                                                                                                                      

Actions de communication de proximité en 2014 Nombre d’actions Nombre de contacts
Animations « jeune public » (scolaires et centres de loisirs) 572 13 876
Animations auprès d’associations, de publics relais, d’organismes de formation ou d’établissements spécialisés, sur les marchés… 58 1 924
Porte à porte (entretien à domicile auprès des habitants) 20 Communes 1 870
Visites d’équipements (centre de tri, Unité de valorisation énergétique et plateforme de compostage) 155 3 735
Manifestations, stands d’information 43 8 624
Total 848 30 029

54 % des actions de communication proximité ont concerné en 2014 les communes de la Métropole Rouen Normandie.

                                                                                                                                                                     

De nombreux outils de communication sont régulièrement développés afin d’informer les habitants, les assister dans leur geste de tri et les conseiller pour réduire leurs déchets. Une application de géolocalisation, créée en 2014 par le Smédar, recense ainsi les 1500 points de collecte accessibles pour déposer les déchets recyclables. Outre cela, la page Facebook du Smédar publie chaque semaine des astuces et des informations pratiques sur ces thématiques.

Par ailleurs, le Smédar, après avoir mené un programme de réduction des déchets de 2009 à 2014 pour l’ensemble de ses adhérents, mis à part la Métropole qui a mené le sien, postule sur l’appel à projets « Territoire zéro déchet, zéro gaspillage » proposé par le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Le premier programme a permis une baisse de 8,39 % (2009-2014).

LE CENTRE DE TRI

Le centre de tri a accueilli et traité en 2014,
26 029 tonnes d’emballages ménagers et de papiers

67 agents travaillent dans ce centre afin de séparer les déchets par matières (papiers, cartons, plastiques, acier…). Toutes les tonnes réceptionnées sont triées et acheminées vers des usines de recyclage. Les 13 498 tonnes de verre collectées à part, ont également rejoint la filière de recyclage Occidental Sea Glass, située près du Havre.
Par ailleurs, le Smédar envisage des travaux à hauteur de 5 millions d’euros pour effectuer une modernisation de son centre de tri.
Une automatisation plus poussée, une amélioration des conditions de travail des agents, ainsi que l’intégration de nouvelles consignes, sont les objectifs visés. C’est la raison pour laquelle le Smédar a postulé auprès d’Éco-Emballages afin d’obtenir une subvention de 700 000 euros.


Une tarification incitative pour développer le tri sélectif depuis 2012

Vendus aux filières de recyclage, les emballages et les papiers apportent des recettes, à celles-ci s’additionnent les soutiens à la performance de recyclage versés par Eco-Emballages. Depuis 2012, l’ensemble des recettes permet de proposer à tous les adhérents, un tarif incitatif pour le tri : 0 € pour chaque tonne réceptionnée et traitée au centre de tri.
Tous les déchets conformes sont ainsi recyclés.

LA VALORISATION ÉNERGÉTIQUE

L’UNITÉ DE VALORISATION ÉNERGÉTIQUE POURRAIT-ELLE FONCTIONNER AVEC DEUX LIGNES AU LIEU DE TROIS ?

En 2014, l’Unité de Valorisation Energétique a réceptionné 215 539 tonnes d’ordures ménagères, auxquelles s’ajoutent 19 746 tonnes de « tout-venant » incinérable des déchetteries, soit un total de 235 285 tonnes, ainsi détournées des centres d’enfouissement de déchets.

Réduire la capacité de l’UVE Vesta à 2 lignes au lieu de 3 ne permettrait plus d’incinérer les déchets industriels banals, qui sont indispensables à l’optimisation de la qualité de la combustion.

De plus, l’UVE Vesta se trouve être le seul centre de traitement des déchets d’activités de soins de Haute-Normandie, offrant ainsi une solution d’élimination proche et conforme à la règlementation à de très nombreux établissements hospitaliers et cliniques, et cela aussi grâce à la qualité de la combustion évoquée plus haut.

Le tarif de prise en charge proposé par le Smédar est parmi les plus bas en France (78,05 € HT, hors transfert, taxe et TGAP). Celui-ci est directement lié à la valorisation énergétique réalisée dans l’usine. Les déchets servent en effet de combustibles pour la production d’électricité et de chaleur. 10 000 foyers et de nombreux équipements publics de Petit-Quevilly et de Grand Quevilly sont chauffés grâce au réseau de chaleur « Vésuve » et la production électrique permet l’alimentation en électricité d’une ville comme Rouen.

Le réseau de chaleur « Vésuve », apporte une énergie durable et locale aux clients du Smédar, qui économisent chaque année des quantités importantes de fioul et de gaz, pour un bénéfice environnemental de 8 000 tonnes équivalent pétrole et 14 000 tonnes équivalent CO2.

Enfin, le Smédar prépare l’avenir aux côtés des collectivités adhérentes en étudiant une montée en puissance de la production de chaleur et la recherche de nouveaux partenaires.

LES FILIERES DE VALORISATION DU SMÉDAR

Recyclage, compostage, production d’énergie, le Smédar valorise les déchets des 165 communes de son périmètre, qui lui ont délégué lors de leur adhésion, la compétence « traitement des déchets ».

En dix ans, le syndicat a entièrement développé un schéma de valorisation des déchets multi-filières afin de transformer tous les types de déchets en nouvelles matières premières, dans le respect de la réglementation en matière d'environnement.

230 agents territoriaux œuvrent quotidiennement en ce sens, dans le cadre de la mission de service public du Syndicat.

 

Le site internet www.smedar.fr propose de nombreuses informations sur l’ensemble de l’activité du Smédar et les tonnages traités par filières figurent depuis 2000 sur le site www.observatoire-smedar.com. Le rapport d’activité est également en ligne dans la rubrique « documentation / rapport d’activité » sur le site www.smedar.fr. Il présente notamment le nombre d’animations faites chaque année par les assistants de communication sur l’ensemble des collectivités adhérentes.