Nouvelle mandature pour le conseil scientifique du Smédar - 04/03/2015

Scientifiques, chercheurs, associations et élus locaux se sont réunis le mercredi 18 février 2015 à l’occasion du premier conseil scientifique du Smédar de l’année. A l’ordre du jour : installation des nouveaux membres, bilan des activités de l’année passée, présentation de la démarche de certification ISO 50 001 et échanges autour d’un procédé d’incinération des déchets différent de l’Unité de Valorisation Energétique VESTA.

L'innovation en perspective

Suite aux dernières élections municipales, un nouveau comité syndical a été mis en place au Smédar avec pour conséquence un renouvellement des représentants au sein du conseil scientifique. Monsieur David Fontaine, Vice-Président du Smédar, intègre à ce titre cet organe consultatif.

Le conseil scientifique a pour mission d’être force de proposition, en témoignant des expériences et des connaissances de ses membres, pour optimiser la gestion des déchets ménagers. Nouveau membre également, Laurent Ballant, maître de conférences à l’IUT de Rouen, sera le porte-parole d’un domaine qui n’était pas encore représenté jusqu’à présent : le génie chimique et le génie des procédés.

Cette première réunion fut l’occasion d’inviter Bruno Condaminet, directeur de la SNVE (Société Normande de Valorisation Energétique), pour une présentation approfondie de la certification ISO 50 001 obtenue en mars 2014. L’usine VESTA était déjà certifiée ISO 14 001 et OHSAS 18 001. Un nouveau pas a été franchi dans la démarche d’amélioration continue. Le diagnostic réalisé a permis de dégager des axes pour une meilleure performance énergétique globale de l’usine.

Autre sujet, autre invitée. Claire TROGNON-MEYER, ingénieur au SIVOM de la région Mulhousienne, est venue témoigner de l’expérience de ce syndicat d’assainissement et de traitement des déchets. Il y a plus de 10 ans, la collectivité avait fait le choix d’un procédé d’incinération encore méconnu en France : « les lits fluidisés rotatifs ». Ce procédé permet de mélanger les ordures ménagères broyées et déferraillées aux boues de la station d’épuration attenante à l’usine.

Enfin, parce que la gestion des déchets municipaux est une problématique globale, le conseil scientifique du Smédar est également très attentif aux débats qui ont lieu en Europe et dans le monde. Avant d’annoncer les perspectives de travail du conseil pour l’année à venir, un compte rendu de divers colloques internationaux organisés en 2014 a été exposé.