Vésuve s'étend vers le lycée Val de Seine - 10/01/2014

Le réseau de chaleur « Vésuve » s’étend. Un mois après l’inauguration officielle, le Smédar a répondu favorablement à la demande de la région Haute-Normandie pour le raccordement du lycée Val de Seine.

8 semaines de travaux

Le lycée Val de Seine accueille chaque jour 1250 élèves. Grâce à la situation géographique de l'établissement scolaire, à proximité de la piscine de Grand Quevilly, elle-même déjà bénéficiaire de la chaleur du Smédar, l'extension sera rapide et facile à opérer.

Après avoir finalisé les travaux pour les villes de Petit-Quevilly et de Grand-Quevilly et Quevilly habitat, qui ont permis de raccorder 10 000 logements et de nombreux équipements publics, le Smédar débute ainsi un nouveau chantier. L'ensemble des bâtiments seront chauffés grâce aux calories apportées par l’incinération des déchets à l’unité Vesta. La puissance maximum fournie s’élèvera à 1140 kW.

Ainsi, depuis le 8 janvier, et pour une durée d’environ 8 semaines, les travaux longent l’Avenue Georges Braque, entre la piscine et le lycée. Quelques places de stationnement du parking situé devant la piscine de Grand-Quevilly sont neutralisées pour le stockage des tuyaux.

Dès le mois de mars 2014, le lycée Val de Seine bénéficiera d’un système de chauffage innovant et vertueux pour l’environnement.