Le compostage

71 018 tonnes de déchets verts en provenance d'apports volontaires dans les déchetteries et de collectes en porte à porte ont été réceptionnées sur les plateformes du Smédar en 2016. Ces déchets verts ont permis la production et la vente de 17 635 tonnes de compost en vrac, 11 467 sacs de 50 litres et 2 505 tonnes de biomasse.

Qu'est-ce que le compost ?

Le compost produit par le Smédar est un amendement organique, issu de la décomposition de résidus d'origine végétale : gazons, feuilles, tailles de haies et d'arbustes, branches courtes, déchets floraux, massifs…
A la différence d'un terreau classique, mélange de matières inertes (tourbe, sable…) et de matières vivantes (humus), le compost obtenu suite au processus de décomposition et de fermentation est un produit pur.
La lente dégradation du compost mélangé à la terre, nourrit les plantes de façon continue. Il améliore la qualité du sol qui devient plus facile à travailler, qui laisse passer l'air et retient mieux l'eau. Ce produit peut enfin avoir un rôle de fertilisant de terres agricoles.