Share

Vos questions

Pour toute autre question, n’hésitez pas à nous contacter en remplissant le formulaire de ce site !

 

Si le tri sélectif sert à quelque chose !
Trier ses déchets à domicile permet le recyclage de certains d'entre eux. Ce recyclage serait impossible si tous les déchets étaient collectés en vrac, mélangés, souillés et compactés dans les bennes. Or, recycler permet l'économie d'un volume important de matières premières : ainsi, sachant que la matière servant à fabriquer une feuille de papier journal peut être réimprimée jusqu'à 7 fois de suite et que 1000 tonnes de journaux magazines récupérées permettent l'économie de 2500 tonnes de bois, pensez-vous toujours que le tri sélectif est inutile ?

 

Par ailleurs, trier est une chose simple quand on se réfère aux consignes : « les déchets recyclables et les erreurs de tri » . Vous pouvez par ailleurs télécharger votre mémo-tri dans la rubrique « La documentation ».
Il est vrai que la mise en place de la collecte sélective a engendré des coûts pour les collectivités : l'achat des contenants (sacs, bacs ou containers), la mise en place d'une collecte pour les déchets recyclables, la construction de centres de tri et les coûts de main d'œuvre.

 

Cependant, vous n'êtes pas les seuls à supporter ces coûts. La loi fait obligation aux fabricants d'emballages ménagers, de contribuer au financement de la collecte sélective et du tri. Ceux-ci versent à ce titre une contribution de 0,6 cts d'euro par emballage collecté à des sociétés agréées par l'État (dont Éco-Emballages). Les sommes sont reversées aux collectivités sous la forme de “soutiens”. Plus les tonnages collectés sont importants et meilleure est la qualité, plus élevés sont les soutiens.
Collecter les déchets recyclables en porte-à-porte est une solution possible en milieu urbain du fait de la densité des quartiers. En milieu rural, l'apport volontaire est souvent la solution choisie par les élus pour éviter une flambée des coûts de collecte.

 

En effet, la collecte en porte-à-porte engendrerait une consommation de carburant importante pour collecter chaque habitation et beaucoup de temps. Vous paieriez donc plus cher !

 

Il ne faut pas sortir spécialement pour déposer ses déchets dans les conteneurs, mais profiter d'une course pour le faire. Il y a toujours un moment où l'on passe devant un conteneur.
Le montant de la contribution des industriels fait aujourd'hui l'objet de négociations, à la demande des élus de l'Association des Maires de France. Mais le montant de cette taxe n’est pas le seul sujet de débat. De plus en plus de produits « éco-conçus » font leur apparition dans les rayons des supermarchés, preuve que le secteur est en évolution permanente.

 

La grande question est cependant celle de la réduction des déchets à la source : tous les emballages et suremballages d'aujourd'hui ne sont pas nécessaires. A vous de choisir dans votre supermarché le produit le moins emballé quand c'est possible... Les choix des consommateurs peuvent être décisifs...
Il peut arriver que votre sac ou votre bac ne soit pas collecté s'il contient des erreurs de tri ou des souillures en trop grande quantité.

 

Ne vous découragez pas, référez-vous à votre guide de tri téléchargeable depuis la page documentation (ou à la rubrique « les déchets recyclables et les erreurs de tri » de ce site) et ne mettez dans votre sac (ou bac) que les produits cités. Dès que vous avez un doute, préférez le sac réservé aux ordures ménagères, cela évitera des surcoûts de traitement.