Share

Tri solidaire : quand recyclage rime avec partage

Publié le 03-12-2021

En 2022, le Smédar lance un challenge collectif pour inciter la population à trier encore plus d’emballages en verre qu’en 2021. Pour chaque tonne supplémentaire triée, 5 € seront reversés à des associations caritatives.

L’année dernière, plus de 15 000 tonnes de verre ont été déposées par les habitants dans les colonnes de tri, sur l’ensemble du périmètre du Smédar. Si on estime qu’un emballage sur deux est trié actuellement, imaginez la quantité que nous pourrions recycler si chaque bouteille, bocal ou pot était récupéré !
 
En dix ans, le tri du verre a progressé de 5,4 % sur le territoire du Smédar

Chaque année, on constate une légère augmentation des tonnages triés. C’est bien, mais cela pourrait être encore mieux. En effet, le recyclage présente de nombreux avantages. En plus des économies d’énergie et la préservation des ressources naturelles, le recyclage permet de maintenir un équilibre financier dans la gestion des déchets. La collectivité perçoit en effet des recettes liées à la vente de la matière aux industriels du recyclage, auxquelles viennent s’ajouter des soutiens financiers de l’éco-organisme Citeo. Et si en 2022, nous arrivions à collecter 2 000 tonnes de verre supplémentaires, c’est 10 000 € qui seraient partagés entre les deux associations caritatives.

Un partenariat avec deux associations d'aide aux plus démunis

Une convention a été signée entre le Smédar et deux associaitons caritatives : les Restos du Cœur de la région rouennaise et le Secours Populaire de Seine-Maritime. Les élus du Smédar sont très sensibles à la problématique des inégalités sociales et espèrent ainsi convaincre les habitants de l'utilité du tri : un geste écologique et solidaire !

Retrouvez plus d'informations sur cette opération dans le Détri'Astuces de décembre 2021 :